» Niox estime que la décision de Maximilien de ne pas abdiquer, malgré sa situation délétère après le départ des soldats français, est à porter à son crédit : « Maximilien dut bien calculer les dangers de l'avenir ; mais s'il fallait tomber, encore voulait-il que ce fût avec honneur[NI 15]. La presse catholique belge s'indigne que pareil drame ait pu être joué car, selon elle, cette œuvre flatte les basses passions républicaines en fabriquant un drame à la plus grande gloire de Juárez et au déshonneur de l'empire, de Bazaine, de Maximilien et de Charlotte[57]. Find many great new & used options and get the best deals for MAXIMILIEN ET CHARLOTTE DU MEXIQUE By Andre Castelot at the best online prices at eBay! Mary Margaret McAllen évoque les nombreuses rumeurs prétendant que Maximilien serait impuissant, stérile ou homosexuel[N 8],[N 9]. Son frère, l'empereur François-Joseph réclame aux autorités mexicaines le corps de Maximilien afin qu'il soit inhumé en Autriche. Le roi Léopold exige que ses enfants effectuent de fréquents examens de conscience, estimant que les têtes couronnées doivent posséder une grande force de caractère. Elle est d'abord reconduite au pavillon du Gartenhaus à Miramare où elle est confinée durant neuf mois. Son refus est irrévocable[K 13]. C'est ainsi qu'il fut conduit à nous conter l'histoire de Maximilien (1832-1867), archiduc d'Autriche, empereur du Mexique en 1862 par la grâce de Napoléon III et de notables mexicains, et de son épouse Charlotte (1840-1927), fille du roi des Belges Léopold Ier. Le 7 mars, Maximilien établit son quartier-général au Cerro de las Campanas ou Colline des Cloches. Toutefois, au moment où ils se quittent sur le quai de la gare, ils s'étreignent avec beaucoup d'émotion[K 10]. 16mo (13 x 8.5 cm). Franz Liszt compose une marche funèbre en mémoire de Maximilien Ier cataloguée S163.6 par Humphrey Searle, incluse dans les Années de Pèlerinage (troisième Année)[51]. Depuis 1835, c'est leur oncle Ferdinand qui règne en Autriche. Ses efforts pour régénérer la Lombardie-Vénétie se heurtent à l'opposition de l'Autriche, laquelle combat tout élément dérangeant son programme unitaire. Elle est brune, je suis blond, ce qui est bien aussi. En mars 1916, un officier allemand s'étant enquis de la raison de la présence des couleurs autrichiennes sur une propriété en Belgique occupée, le général Moritz von Bissing, à la tête du Gouvernement général impérial allemand de Belgique, fait apposer aux grilles du château une pancarte : « Cette habitation, propriété de la couronne de Belgique, est occupée par Sa Majesté l'impératrice du Mexique, archiduchesse Maximilien d'Autriche, belle-sœur de l'empereur François-Joseph, notre illustre allié. Les Espagnols et les Britanniques se retirent en avril 1862, tandis que l'armée française demeure sur place, cherchant à conquérir le pays. Le 12 mars 1867, Bazaine, dont les relations avec Maximilien étaient devenues délétères, quitte définitivement le Mexique. En juillet 1867, alerté sur le sort de sa sœur, le roi des Belges dépêche à Miramare son épouse la reine Marie-Henriette, née archiduchesse d'Autriche, qui réussit à ramener l'impératrice en Belgique après deux semaines de négociations délicates avec le pouvoir autrichien[DE 3]. L'empereur tente en vain une conciliation entre les partis libéraux et conservateurs[K 11]. Maximilien et Charlotte font leur entrée solennelle à Mexico, le 12 juin 1864[C 7]. L'attaque qui doit permettre la fuite est fixée au 15 mai à trois heures du matin. À partir de janvier 1866, Napoléon III, poussé par l'opinion publique française, hostile à la cause mexicaine, décide de commencer à retirer les troupes qui devaient soutenir Maximilien au Mexique jusqu'en 1867[13]. Les périodes de lucidité se font plus rares au fil du temps. Ce voyage lui offre une succession de festivités jusqu'à son arrivée à Mérida, capitale de la province[K 12]. Vive l'indépendance ! Vive l'indépendance ! En mars 1864, Maximilien se rend à Vienne chez son frère l'empereur François-Joseph, lequel lui demande de signer un pacte de famille l'obligeant à renoncer pour lui et sa descendance à ses droits sur la couronne autrichienne, à un éventuel héritage, ainsi qu'à son patrimoine mobilier et immobilier en Autriche, faute de quoi il ne pourra régner au Mexique. L'annonce du retrait français incite la légation belge à quitter le pays, elle aussi. Plusieurs proches de Maximilien (dont le baron Anton von Magnus, ambassadeur de Prusse et le docteur Samuel Basch, médecin personnel et confident de Maximilien) avaient demandé au président Juárez de leur remettre le corps. Maximilien temporise donc avant d'accepter la proposition. Maximilien à 18 ans est décrit comme séduisant, rêveur, romantique et dilettante[C 9]. Respectant les souhaits de la défunte, le roi désigne la comtesse Denise d'Hulst, une aristocrate française, pour veiller particulièrement sur Charlotte, dont elle devient la gouvernante[B 4]. Comme le veut la tradition, Maximilien est d'abord élevé par une gouvernante, la baronne Louise Sturmfeder von Oppenweiler, avant d'être, à 7 ans, éduqué par des précepteurs à la tête desquels est placé le comte Heinrich de Bombelles, diplomate d'origine française au service de l'Autriche[2]. Le corps de Maximilien glisse tandis que son bras gauche s'écorche à un rocher. Selon Alvarez de Arcila, Maximilien est franc-maçon. Maximilien et Charlotte effectuent leur Joyeuse Entrée à Milan le 6 septembre 1857. Alors qu'il voudrait seconder son frère, ce dernier lui répond par une fin de non recevoir[D 2]. Maximilien et Charlotte deviennent empereur et impératrice du Mexique, mais ce nouveau pouvoir se transforme rapidement en cauchemar. En 1862, la France envahit le Mexique, cherchant à payer ces dettes. Pour se distraire, elle se promène, s'adonne à la broderie, joue aux cartes et écoute son gramophone depuis qu'elle a renoncé à jouer au piano. Il publie le « décret noir » du 3 octobre 1865 qui, tout en promettant une amnistie aux dissidents qui se rendront, déclare en son premier article : « Tous les individus faisant partie de bandes ou de rassemblements armés existant sans autorisation légale, qu'elles proclament ou non un prétexte politique [...] seront jugés militairement par les cours martiales. Maximilien s'aliène les conservateurs et le clergé en approuvant la sécularisation des biens ecclésiastiques au profit du domaine national, mais il rallie à sa cause des libéraux modérés[C 29]. Elle vient plaider la cause du Mexique à Paris et à Rome. La ville de Brescia est occupée par la milice, tandis que de nombreux bataillons campent à Plaisance et le long des rives du Pô. En janvier 1866, contrevenant à ses promesses, Napoléon III décide du retrait progressif des troupes françaises du Mexique à partir de l'automne 1866[NI 7]. En qualité de gouverneur, Maximilien vit comme un souverain, entouré d'une cour imposante comprenant chambellans et majordomes[K 5]. Lors de cet exil doré mais forcé à Miramare, Charlotte brosse un portrait idyllique de cette retraite au cours de laquelle l'éloignement des époux devient de plus en plus marqué. La biographie de Castelot, très dense, et s'appuyant sur les sources disponibles en 1977, brosse un portrait complet et objectif de Maximilien. En dépit du conflit, sa qualité d'archiduchesse d'Autriche la mettant à l'abri de l'occupant, son mode de vie ne change aucunement. Le conseil des ministres du 18 août 1866 confirme la position de Napoléon III et s'oppose formellement à maintenir toute ingérence de la France au Mexique. De l'hôpital, fondé par une mère infortunée en souvenir de sa fille, je me rendis non loin de là, à la maison où l'ange amèrement pleuré a quitté la terre, et je demeurais longtemps abîmé dans des pensées de tristesse et de deuil[A 5]… ». Les républicains de l'ancien président mexicain Benito Juárez multiplient les coups de main et enrôlent de nombreux éléments venus des États-Unis, où la guerre de Sécession a pris fin. Le 24 septembre 1866, Charlotte arrive à Rome. L'élévation et la chute de l'empereur Maximilien; intervention française au Mexique, 1861-1867. Maximilien arrive au Mexique le 28 mai 1864 par le port de Veracruz. Maximilien naît au château de Schönbrunn, près de Vienne en Autriche le 6 juillet 1832[C 1]. En qualité d'épouse de l'archiduc Maximilien d'Autriche, vice-roi de Lombardie-Vénétie puis empereur du Mexique, elle devient, en 1857, archiduchesse d'Autriche, puis, en 1864, impératrice du Mexique. J'ai aussi remarqué que ma fillette partageait ces dispositions ; cependant il était de mon devoir de procéder avec précaution, « si comme il est en question l'Archiduc était investi de la vice-royauté d'Italie, ce serait charmant, c'est tout ce que je désire, « Elle est petite, je suis grand, ce qui doit être. Le lendemain, après le réquisitoire prononcé par le procureur Manuel Azpíroz qui déclare que les faits sont patents, d'autant plus que les trois accusés ont été pris les armes à la main, sept voix en faveur de la culpabilité de Maximilien et de ses deux généraux sont émises : trois pour la mort, trois pour le bannissement perpétuel. Tout en marchant vers le lieu de son exécution, Maximilien nourrit à cet instant quelques doutes sur la mort de Charlotte. En 1938, l'État belge achète le domaine de Bouchout en vue d'y implanter le Jardin botanique national de Belgique, trop à l'étroit sur son site bruxellois, inauguré 20 ans plus tard[26]. En raison de la démence de sa sœur, Léopold II est nommé tuteur et se charge de l'entretien de la propriété durant quelques années avant que l'île de Lokrum soit placée sous l'administration de l'intendant de la. Maximilien se perfectionne dans l'art de commander les équipages et reçoit une solide formation technique navale. Certains suspectent Charlotte d'être tombée enceinte peu avant ce voyage et qu'Alfred van der Smissen, aide de camp de l'impératrice, serait l'amant de Charlotte et le père caché de son enfant, mais cette hypothèse émise à la fin du XXe siècle est infirmée depuis lors[14],[N 3]. Maximilien conditionne son acceptation du trône à la tenue d'un référendum populaire assorti de garanties financières et militaires solides. Le 10 avril 1864 dans la salle du trône de Miramare, Maximilien devient officiellement empereur du Mexique. Moralement moins stable que François-Joseph, il s'entoure d'amis libertins[K 1]. Charlotte et lui font escale à Rome afin d'y recevoir la bénédiction du pape Pie IX. Le peloton d'exécution comprend 4 hommes par condamné, plus 3 réserves, soit 15 soldats d'infanterie commandés par un capitaine à peine sorti de l'enfance : Simon Montemayor[38]. J'ai aussi remarqué que ma fillette partageait ces dispositions ; cependant il était de mon devoir de procéder avec précaution »[8]. ». C'est donc du résultat des votes de la généralité du pays que je dois faire dépendre en premier lieu, l'acceptation du trône qui m'est offert[18] ». Sur le plan politique, l'archiduc Maximilien est très influencé par les idées progressistes en vogue à l'époque. Il écrit une dernière fois à Juárez pour lui demander la grâce des deux généraux Miramón et Mejía, en vain[NI 13]. José María Gutiérrez Estrada, Maximilien d'Autriche. Partout, les troupes de Juárez reculent, mais la guerre se métamorphose en escarmouches menées par des guérilleros. En réalité, Maximilien a été trompé par quelques conservateurs mexicains qui l'assurent fallacieusement d'un appui populaire massif. Dédaigneusement, Palacios qui commandait le peloton d'exécution déclare : « Voilà l'œuvre de la France, messieurs »[C 52]. Il n'est même pas nourri par ses gardiens et reçoit des repas fournis grâce au bon vouloir de quelques familles de la ville. C'est donc depuis une fenêtre de son palais qu'elle a vu arriver le cercueil richement orné offert par la république mexicaine[41]. La Lombardie ne pouvait plus nous échapper[C 18]. Le mariage est célébré le 27 juillet 1857, au palais royal de Bruxelles[C 2]. Le lendemain de cette entrevue, le 24 mai 1867, Maximilien est conduit au couvent de Capuchinas qui devient sa dernière prison[C 46]. La petite fille turbulente et expansive devient rapidement une adolescente pensive et introvertie. Darius Milhaud compose Maximilien, op. ». Il y tient un conseil des ministres le 8 mars. Quelques semaines plus tard, le 28 février 1857, Maximilien est officiellement nommé vice-roi du royaume de Lombardie-Vénétie que l'Autriche avait acquis au congrès de Vienne et qui se montrait rebelle au pouvoir de la maison de Habsbourg[N 3],[D 3]. Le corps de Maximilien peut maintenant être rapatrié à bord de la frégate SMS Novara qui quitte Veracruz le 26 novembre 1867. Initialement déçu par la naissance d'une fille, qui n'est pas dynaste en Belgique à cette époque, le roi est peu à peu charmé par sa fille[2] qui devient sa favorite[B 1]. Il visite l'État du Querétaro, puis les villes de Celaya, Irapuato, Dolores Hidalgo et León de los Aldamas dans le Guanajuato, Morelia dans le Michoacán de Ocampo et enfin Toluca dans l'État de Mexico, où Charlotte le rejoint pour effectuer en sa compagnie une excursion de trois jours avant de regagner Mexico. Ce soir sur France 3, Stéphane Bern part sur les traces de Charlotte et Maximilien, empereurs du Mexique, dans Secrets d’Histoire. À son futur gendre, le roi Léopold écrit : « Vous avez conquis en mai [...] toute ma confiance et ma bienveillance. La première est visible au Musée des beaux-arts de Boston ; des fragments de la deuxième sont rassemblés à la National Gallery de Londres ; l'esquisse définitive est à la Ny Carlsberg Glyptotek de Copenhague ; tandis que la composition finale est conservée à la Kunsthalle de Mannheim[44]. Le 9 février 1865, après de rudes combats, Bazaine parvient à s'emparer d'Oaxaca, mais les chefs des guérillas se réfugient dans les montagnes, d'où il est presque impossible de les expulser. Maximilien tente aussi sans succès d'attirer dans le Yucatán la colonie anglaise du Honduras britannique (Belize) avant de renoncer à ce projet. D'autre part, Napoléon III est inquiet du développement de l'armée prussienne requérant le renforcement de l'armée présente sur le sol français. Tandis que François-Joseph demeure impassible, Maximilien rapporte que « les balles sifflent au-dessus de leurs têtes et que les rebelles leur tirent dessus depuis des maisons en feu »[C 7]. On peut citer les mémoires du docteur Samuel Basch, médecin personnel de l'empereur, qui constitue une source de première main car il a accompagné l'empereur jusqu'à sa mort[71] ; les écrits de son secrétaire Jose Luis Blasio[72] ou encore les souvenirs de l'officier Albert Hans qui a combattu lors du siège de Querétaro[73]. Sa vie, sa mort, son procès. Au Mexique, les libéraux forment maintenant une armée homogène, ne laissant aux troupes impériales que la capitale Mexico, ainsi que Veracruz, Puebla et Querétaro. François-Joseph refuse catégoriquement cette éventualité[C 18]. Francois Aubert. Les reconnaissant, le colonel juáriste José Rincón Gallardo, aide de camp du général Escobedo, les laisse pourtant passer, assurant que Maximilien et sa suite sont des bourgeois[NI 10]. C'est la venue du vice-amiral Wilhelm von Tegetthoff au Mexique, envoyé par François-Joseph, qui incite Juárez à revenir sur sa décision. Elle fait procéder rapidement à la transformation de cette abbaye bénédictine en résidence secondaire[K 8],[N 1]. On le transporte donc à la chapelle San Andrès de Mexico afin de le plonger dans un bain d'arsenic. Isolée, Charlotte ne peut compter sur le soutien d'aucun monarque en Europe et envoie à Maximilien un télégramme : « ¡Todo es inútil! L'archiduc Maximilien tente de tempérer les sévères dispositions du général Ferencz Gyulai. Il a interrompu sa cure à Vichy pour soigner l'inflammation aiguë de la prostate et de la vessie dont il souffre. Le drame est interdit par la censure. Malade et démoralisé, Maximilien part pour Orizaba, où le climat est plus clément et où il se rapproche de la Dandolo qui mouille à Veracruz. Plusieurs films relatent ou évoquent la vie de Maximilien : À partir de 1866, l'effigie de l'empereur Maximilien est reproduite sur plusieurs pièces de monnaie au Mexique[64]. Il semble relativement bien supporter cette existence de campeur. Charlotte est également la cousine de la reine Victoria, dont le mari, le prince consort Albert, a effectué le déplacement pour se rendre aux noces à Bruxelles. En 2018 paraît chez Dargaud le premier volume d'une série de bande dessinée biographique, Charlotte impératrice où apparaît Maximilien, par Matthieu Bonhomme (dessin) et Fabien Nury (scénario)[66]. Chacun sait que ce malheureux pays, déchiré par la guerre civile depuis longtemps avait forcé la France, l'Angleterre et l'Espagne à envoyer au Mexique une expédition combinée pour faire rendre justice à leurs nationaux […] Cependant la France ne pouvait indéfiniment conserver une armée permanente […] L'empereur Maximilien fut invité à rentrer en Europe avec l'armée française, mais il refusa. Si la plupart des Indiens des villes jouissent de la liberté, ceux des haciendas sont soumis à un maître qui peut les punir des fers, de la prison ou du fouet. Dodier!.. A. Lacroix, Verboekhoven et cie Collection americana Digitizing sponsor Google Book from the collections of Harvard University Language French. Ce moment est source de grande excitation pour moi[6]. Mais mourir n'est pas si difficile que vous le pensez »[C 49]. Plusieurs films relatent la vie de Charlotte de Belgique : En 2018 paraît chez Dargaud le premier volume d'une série de bande dessinée biographique, Charlotte impératrice, par Matthieu Bonhomme (dessin) et Fabien Nury (scénario)[45]. Toutefois, l'archiduc hésite et tarde à accepter de tenter l'aventure. Les grandes idées de pondération et d'équilibre américain, d'indépendance et de régénération des races latines [...] restent seulement l'illusion de quelques esprits abusés. Le 10 avril 1864, dans la salle du trône de Miramare, Maximilien devient officiellement empereur du Mexique. L'œuvre de Maximilien dans les provinces qu'il gouverne est féconde et rapide : révision du cadastre, répartition plus équitable de l'impôt, établissement de médecins cantonaux, approfondissement des passes de Venise, élargissement du port de Côme, assèchement des marais afin d'enrayer la malaria et de fertiliser les sols, irrigation des plaines du Frioul, assainissement des lagunes... On lui doit aussi nombre d'embellissements urbanistiques : la Riva est prolongée jusqu'aux jardins royaux de Venise, tandis qu'à Milan, les promenades gagnent en importance, la place du Duomo est élargie, une nouvelle place est tracée entre la Scala et le palais Marino, et la bibliothèque Ambrosienne est restaurée[C 15].
2020 empereur maximilien et charlotte du mexique