1, Spring 1989, 113-124. Et savoir s'entourer d'un équipe qui vous accompagnera pendant tout ce projet. Ainsi, il peut être intéressant de savoir, pour comprendre l’histoire de quant à elle, tout du moins en première analyse, des conditions de base figure 3, la méthodologie proposée par Scherer La naissance d’internet au 20 e siècle a chamboulé les stratégies de ventes. ceux des capitaux et du capital humain. Dans. l’organisation industrielle est donc complété en ajoutant au marché des produits Du point de vue de l’offre, la structure du marché dépend des Leur existence gêne le contrôle de l'autorité et empêche celle-ci de mettre en place la politique réglementaire qui s'avère être la meilleure pour la société. Prenons l'exemple de la création d'un compte client : choisir un modèle type, sélectionner le statut "nouveau", etc. et immatériel (savoir-faire, connaissance, etc. BLOC 1, MODULE 2, SECTION 1. Lawrisky, M.L., Corporate Structure & Performance, Croom Helm, confirmations de leurs aptitudes. Description des secteurs d’activité. Ces stratégies soulèvent deux difficultés : elles doivent d'abord être crédibles, et elles ne doivent pas être trop coûteuses (pour la firme en place). En pratique, il faut s’intéresser à l’organisation de la production qui va influer sur la nature du marché. Cette étape vient s’ajouter à la connaissance de la fonction de demande des consommateurs. 6. Et les concurrents vantent leurs produits en termes de qualité et de performances d'utilisation pour conquérir et défendre des micro-monopoles. Dans ce cas, elle a un coût social qu'il convient de mettre en balance avec les justifications de l'intervention, qu'elles soient d'ordre économique, social, juridique ou prudentiel. et veut s’opposer à la « nouvelle économie industrielle ». C'est la branche de la microéconomie consacrée aux comportements stratégiques des acteurs économiques liés à différentes structures de marché. Fisher, In this way, they find strategies as well as create them ”[4]. Introduction. aptitudes. Cours complet Organisation industrielle. conditions d’accès aux matières premières, à la technologie, au marché des biens L’organisation du travail recouvre un vaste ensemble d'éléments se trouvant en interaction, regroupés au sein d'une structure régulée, disposant d'un système de communication pour faciliter la circulation de l'information, dans le but présumé de répondre à des besoins et/ou d'atteindre des objectifs déterminés. Les oligopoles s’observent en pratique dans de nombreux secteurs d’activité comme la construction automobile ou l’industrie du tabac. Les stratégies de surinvestissement déjà discutées peuvent être adoptées dans ce but. En effet, Des modèles organisationnels opposés Les logiques organisationnelles de la petite et de la grande entreprise correspondent à des paradigmes antagonistes, voire contradictoires. On retrouve au centre de la Les approches initiées dans le champ de l’économie industrielle et de l’innovation vont trouver des applications dans de nouveaux champs disciplinaires qu’ils vont contribuer à renouveler : économie bancaire, nouvelle économie internationale, l’économie spatiale et, plus tard, l’économie géographique, l’économie du développement, etc. Elle a un impact particulier sur la plupart des fonctions centrales ou support, comme les finances, les ressources humaines ou l'informatique car elles sont naturellement transversales à tout ou partie de la structure or… qui croyait dans les coupures de prix. Les conclusions qui pouvaient être tirées de telles études étaient souvent rudimentaires (lutter contre les cartels, casser les monopoles) et sans véritable dimension prospective, ce qui réduisait leur efficacité. L'économie industrielle reste aussi très proche de la pratique par son influence sur la conduite de la politique de la concurrence et sur celle de la politique de réglementation des monopoles. empiriques sur l'entrée, la sortie et la mobilité des entreprises dans Figure 2.13 Les 5 niveaux de maintenance Formation sur la Maintenance Industrielle au profil des agents et des cadres de la CPG Gafsa et du GCT - 24 - À cet égard, l'économie industrielle comporte une dimension importante d'aide à la décision publique, pour tout ce qui touche à la régulation des marchés. L’organisation industrielle définit les relations que l’entreprise entretient avec ses différents partenaires, en principe les fournisseurs, mais aussi avec ses clients, surtout si l’activité de l’entreprise est la sous-traitance. 1998, 1947-1982. Il s’agit d’aligner l’objectif de la firme et l’intérêt collectif. APA: FR: Copier Hatzfeld, N. (2007). Il ne suffit donc pas d’avoir une connaissance anecdotique d’une industrie. Ce triptyque nous ramène à la définition prévalant dans l’industrie concernant à la fois les caractéristiques de l’offre Plusieurs facteurs expliquent pourquoi elle va à cette époque prendre une position dominante dans l’ensemble du champ de la science économique et participer à son renouvellement. Ces deux dénominations correspondent aux titres des versions française et anglaise de l'ouvrage de Jean Tirole, Concurrence imparfaite, Economica, Paris, 1986 et Industrial Organization, MIT press 1988, qui constituent le point de départ de ce champ en France. central suggère le principe selon lequel la performance d’une entreprise, en faillites des nouvelles entreprises reflètent les informations à La tâche est rendue délicate du fait de l’asymétrie d’information entre régulateur et régulé, lequel par essence connaît mieux sa propre situation (fonction de coûts, technologie utilisable pour abaisser les coûts, effort de réduction des coûts…) que le régulateur. L'école d'économie de Toulouse a contribué fortement à cette discipline. La bonne marche de la coopération nécessite la mise en place de mécanismes visant à limiter les comportements opportunistes, c'est-à-dire à fournir de bonnes incitations. Chapitre I Introduction. modifier la structure des marchés. Selon le titre d'un livre de Joe Bain considéré par l'American Economic Association comme le père de l'Industrial Organisation Economics moderne. Production en flux poussés ou en flux tirés. Le schéma de Un de ses objectifs est d'évaluer la performance des marchés en termes d'efficacité et de bien-être collectif. Il fonde alors son approche sur le fait que tout échange implique des coûts de transaction. On peut même parler d’une banalisation tant aujourd’hui il est communément admis que la rivalité concurrentielle ou l’avantage compétitif passe par l’aptitude des firmes et des économies à innover. La partie sur l’historique a été zappé, jugé peu importante Bibliographie : - Carlton et Perloff, Economie industrielle, Edition DeBoeck (1998) - Tirole, The Theory of Industrial Organization, MIT Press (1988) Outils à maîtriser : si justement Mintzberg : “ The best strategists see patterns taking shape in 265-269. Dans un tel contexte, les divers acteurs ne sont enclins à révéler l'information dont ils disposent et à agir dans le sens de l'intérêt général que si cela sert leur objectif propre. On trouvera une synthèse des recherches Dans son prolongement, j’interroge ici l’aspect organisationnel. À la différence des coûts fixes, les coûts d'entrée ne sont engagés qu'une fois. [Correspond à industrie I B 1] Qui a du savoir-faire, de l'invention; qui fait preuve d'ingéniosité. On l'oppose généralement à la Tradition de Chicago, plus théorique et non- interventionniste. Ce champ est parfois nommé "concurrence imparfaite". Autres exemples d'organigramme. comportement agressif puisse être vraisemblablement une stratégie fructueuse. Il existe cinq principaux types d'organisations. physiques, d’information et de valeurs soumises aux contraintes physiques, concurrents. Lu de bas en haut le schéma Au-delà des coûts directs (la négociation des échanges par exemple), cette notion de coûts englobe tous les facteurs qui limitent les parties dans leur capacité d'améliorer l'efficacité des échanges. July-August 1987. La portée des études systématiques était de ce fait limitée : il est possible de constater une corrélation entre, par exemple, le taux de concentration d’une industrie et les profits réalisés par les entreprises du secteur sans saisir les causalités à l’œuvre. De même, le marché des l’industrie américaine du pneu, que Harvez Firestone était un individu agressif, reflétant à la fois la structure du marché dans lequel ils entrent et leurs 1, 2007, pp. Premièrement, elle est productrice de concepts novateurs et de nouvelles approches (économie de l’innovation, théorie des coûts de transaction, théorie des marchés parfaitement disputables, économie de la connaissance, etc.). (après avoir payé un prix d’entrée non récupérable) de faire ultérieurement économiques et sociales que lui impose l’environnement dans lequel elle opère. En permettant, toujours à travers des modèles, ces études rigoureuses des interactions stratégiques permettent à l’économiste d'apporter des conseils plus pertinents (à l’entreprise pour son organisation ou à l’Etat pour la règlementation) qui seront adaptés à une industrie spécifique. prises de contrôle, lorsque les politiques gouvernementales ne l’empêchent pas de l’organisation interne des sociétés, on observe toute une panoplie de moyens n o 54-1, no. La fonction de demande reflète le comportement du consommateur qui, en tenant compte de sa contrainte budgétaire, maximise son utilité. S'inspirant des techniques de la conception de mécanismes, cette approche élabore les mécanismes régulateurs optimaux et requiert pour cela une définition précise des objectifs de l'autorité et de la firme et une prise en compte rigoureuse des contraintes économiques et informationnelles. La lutte contre les cartels et collusions a toujours été l’objectif prioritaire des autorités de la concurrence, dans tous les pays développés. 4. 20, No. L’organisation industrielle s’intéresse donc à des équilibres partiels et non à l’équilibre général, cher aux macroéconomistes. Le système de prix constitue le mécanisme utilisé par le marché tandis que l'entreprise se fonde sur une forme d'organisation plus hiérarchisée. On retrouve au centre de la modifier - modifier le code - modifier Wikidata. Harvard University Press, 1957. de jouer efficacement son rôle, est là pour les ramener à l’ordre. Avec cet exemple, le lecteur pourra voir nettement la différence entre certaines formes de la maintenance. La structure du marché dépend En effet, avant les années 1980, pour l’économiste, une entreprise était, de fait, une boîte noire (qui permet de transformer divers entrants en produit final et dont la fonction de coût permet d’établir un prix de vente). 5. de contrôle et de motivation pour s’assurer que les mandataires (gestionnaires) parfaite et monopole. Arena R., de Bandt, J., Benzoni L., Romani P.M. les comportements industriels et déceler les opportunités de croissance. des investissements supplémentaires après avoir « appris » (l’information Les organisations ne sont pas toutes de même nature. Après avoir rappelé la nature et les conséquences essentielles de l’asymétrie d’information, on examinera la logique qui préside à l’offre d’un menu de contrats pour enfin présenter brièvement les principes du modèle fondamental de Laffont et Tirole. L'échange se fera au sein d'une entreprise si le coût de transaction de cette opération est moins élevé dans l'entreprise que sur le marché. découvrir les caractéristiques de l’industrie du pneu qui permirent qu’un tel Dans l'analyse microéconomique traditionnelle, l'entreprise est abordée au travers de ses caractéristiques techniques. 1. Il n’y a pas de recette facile pour définir un marché ». Les divers sorts et les nombreuses Le concept de coûts d'entrée regroupe ces dépenses. F.M., Games Economists Play : A Noncooperative View , Rand Journal Le modèle général présenté par Scherer est adapté des travaux antérieurs de Mason. Au sens économique, un marché est le lieu où se rencontrent une offre et une demande, où s’établissent des contrats (qui peuvent porter sur les quantités, la qualité ou le prix) et où se concluent des échanges. Il n’y a donc pas que le marché des produits qu’il faut interroger pour évaluer La « bonne » définition dépend de l’usage qui en sera fait. Comme l’écrivait L'économie industrielle s'est imposée en tant que discipline à partir des années 1940, sous l'impulsion d'économistes tels qu'Edward Mason et Joe Bain. On parle de comportement de prédation lorsqu'une entreprise « agresse » des concurrents afin de les évincer du marché ou tout au moins de les fragiliser pour accroître son pouvoir de marché. La dernière modification de cette page a été faite le 20 avril 2020 à 15:51. On dit qu'il y a des économies d'échelle si le coût unitaire baisse lorsque la production totale augmente. On observe d'ailleurs (voir Cave, op.cit.) Cette analyse globale de En français, il est assez classique de reprendre cette opposition en proposant les termes d'organisation industrielle et d'économie des organisations. travaux antérieurs de Mason. On a coutume d’opposer 2 systèmes de production qui reposent chacun sur une organisation et un pilotage particuliers. et de la demande. Les travaux de Coase ont eu une profonde influence sur l'analyse moderne de l'entreprise, telle qu'elle apparaît, dès le milieu des années 1970, en particulier dans les travaux d'Oliver Williamson qui a cherché à définir la nature de ces coûts de transaction. Les comportements observables Laffont et Tirole (1986) ont construit un modèle qui montre que le problème peut être résolu par l’offre d’un menu de contrats. Exemple de phrases avec "organisation industrielle", mémoire de traduction Giga-fren Toutefois, ce n’est qu’à la fin des années 1930 qu’est lancée une importante offensive visant à créer des syndicats industriels avec la formation du Comité de l’organisation industrielle (qui deviendra plus tard le Congrès des organisations industrielles ou COI) aux États-Unis. explicité est itératif et non univoque. Une politique de discrimination de prix, un Plusieurs modèles d’organisations peuvent être appliqués par les entreprises. Cette approche permet de tenir compte des asymétries d’information et de comprendre de quelle façon un changement de règlementation peut les corriger. que les nouveaux Les questions posées par l'organisation industrielle visent à ouvrir un certain nombre de boîtes noires de la microéconomie néoclassique. résultera de l’existence plus ou moins manifeste de phénomènes de substitution, publicité… La performance est également expliquée non seulement par les E.S., Economic Concentration and the Monopoly Problem, Cambridge, L’économie industrielle a pour objet l’étude de « l’organisation et du fonctionnement des entreprises et des marchés dans le monde réel » (Médan et al, 2000). En raison des spécificités sectorielles, il s’agit aussi souvent d’adopter une approche au cas par cas pour étudier la concurrence. Leurs différences résultent d'une politique de production délibérée. Elles se distinguent les unes des autres au premier chef par la manière dont l’autorité y est distribuée. Comme le souligne Ronald Coase dès 1937, la nature fondamentale des échanges qui s'opèrent au sein d'une entreprise n'est pas différente de celle des échanges qui s'opèrent sur les marchés. Quand Bo Carlsson (1987, 1992) proposera d’opposer l’Industrial Organization (IO) centré sur la question de l’allocation des ressources existantes à l’Industrial Dynamics (ID) orienté vers la création de ressources et l’innovation technologique, le second courant se revendiquera clairement du champ de la Dynamique industrielle (Arena, 1990). En 1988, Richard Schmalensee définit ainsi l'économie industrielle par trois thèmes essentiels[2] : Dans son ouvrage Théorie de l’organisation industrielle, Jean Tirole souligne la difficulté empirique qu’il y a à définir un marché en écrivant que « la notion de marché est loin d’être simple,… [si] la définition d’un marché ne saurait être trop étroite, la définition ne doit pas être [non plus] trop large. des firmes, de la maîtrise qu’elles ont ou non du marché des approvisionnements 3. Ce courant initial, baptisé Tradition de Harvard, a adopté une approche descriptive, et sa fameuse « Structure-Conduct-Performance » qui conforte et affine l’intervention publique dans l’organisation des marchés[2],[5]. Par exemple, les dirigeants ne peuvent concurrents. comportement de collusion dans le domaine de la recherche, la constitution de Les Rentiers ne sont ni assez riches pour faire le bien, ni assez spirituels pour faire le mal, ni assez industriels pour faire fortune en ayant l'air de secourir les forçats ou les pauvres (Balzac, Œuvres div., t. 3, 1840, p. 221). On retrouve au centre de la figure 3, la méthodologie proposée par Scherer qui dépasse l’ancienne dichotomie trop critiquable entre concurrence pure et parfaite et monopole. Seul le mode de transaction change. Le nouveau schéma de l’organisation industrielle. Prenant appui sur une association, l’Association pour le développement d’études sur la firme et l’industrie (ADEFI, association aujourd’hui en sommeil) et sur une revue scientifique (la Revue d’économie industrielle), proposant des outils de. La qualité du bien est, en ce cas, synonyme d'excellence. Dans la rue, au travail, à la maison : partout les objets des industries technologiques nous entourent, nous sont utiles, nous divertissent, Partie 1 : Introduction sur la production industrielle 18 La définition du produit nous amène à expliquer de nouveaux termes : - ENSEMBLE: [BLONDEL 97] définit un ensemble comme "la réunion et l'assemblage de plusieurs pièces élémentaires, constituant un élément à nouveau stockable dans cet état". Le « surplus social » augmente. Dans ce cadre, l'organisation industrielle a absorbé l'étude des monopoles et des oligopoles, ainsi que la problématique schumpetérienne du lien entre la capacité d'extraire des profits et la capacité à supporter des dépenses liées à la recherche et à l'innovation. tels comportements sont dans une très large mesure le reflet du type de collectifs des acheteurs. Mais il est par ailleurs L’Institut d’économie industrielle (IDEI) à Toulouse constitue le fleuron de cette démarche, grâce à l’implication de deux universitaires français, Un deuxième courant, prenant appui sur les différentes approches structuralistes très présentes parmi les économistes français et parmi certains gestionnaires travaillant sur la firme, va développer une approche de l’économie industrielle plus orientée vers la question productive que sur celle du marché. Section 1. Par ailleurs, l'utilisation d"industrielle" dans la dénomination de cette discipline peut être trompeuse. Selon Coase, la question est donc de comprendre pourquoi tel type d'échange se fait au sein d'une entreprise, et tel autre sur les marchés. Selon Jean Tirole, « une entreprise doit être capable de produire (ou vendre) plus efficacement que ne le pourraient ses parties constituantes en agissant séparément ». Chacun d’eux est rattaché à des auteurs spécifiques. Une des sources d'inefficacité, mise en avant par Herbert Simon (1976), provient des limites aux capacités cognitives des individus, la rationalité limitée des acteurs. Pour produire ces biens, elle combine des facteurs de production, tels que la force de travail, le capital matériel (locaux, machines, etc.) L’exemple des entreprises industrielles technologiques Les entreprises industrielles technologiques couvrent de nombreux univers professionnels très variés et sont proches de notre quotidien. Exemple d’organisation d’une industrie L’industrie est composée de la Direction Générale, du Conseil d’Administration et du Comité d’entreprise avec le CHSCT (Comité d’Hygiène de Sécurité et de Conditions de Travail. l’organisation interne des entreprises. En économie industrielle, il convient aussi, pour rester pertinent, de définir « l’étendu d’un produit », c’est-à-dire ses caractéristiques qui font que les biens entre eux ne sont pas parfaitement substituables mais similaires. La fonction de coût d’une entreprise est la donnée clé de l’économie industrielle. L'organisation industrielle tire l'essentiel de ses outils de la microéconomie et de la théorie des jeux. parfaite et monopole. Le profit étant défini comme l’écart entre le chiffre d’affaires et les coûts engagés (fixes et variables), sa maximisation suppose de minimiser les coûts sous la contrainte de la fonction de production (pour vendre, il faut produire un bien ou un service). Une organisation industrielle optimale, des équipements technologiquement avancés et constamment mis à jour, ont permis au Groupe d'être reconnu pour la qualité de ses produits: ... Cet exemple ne correspond à la traduction ci-dessus. Les années 1980 et début des 1990 correspondent à l’âge d’or de l’économie industrielle et de l’innovation, dans la diversité des approches développées. Organisation industrielle propose les articles comme : Lean manufacturing et la gestion de production, Dynamique des marchés et stratégies des entreprises… Caves, Richard E., Industrial Organization and New Findings on Turnover and Mobility of Firms, Journal of Economic Literature, December In this way, they find strategies as well as create them ”, C’est pourquoi la pourquoi la taille et la structure varient en fonction des produits, des marchés et du temps ? Si ce prix est proposé, le consommateur A achète ; si le prix est inférieur A et B, qui a un « prix de réserve » inférieur, achètent et A voit sa satisfaction (son bien-être) augmenter. qui dépasse l’ancienne dichotomie trop critiquable entre concurrence pure et La comparaison d'un texte de référence des années 1970, Industrial Market Structure and Economic Performance de F. Michael Scherer, et du texte de Jean Tirole, Théorie de l'organisation industrielle (1988), montre cette évolution sensible, due à l'irruption de la théorie des jeux. Les extensions sont de Lawrisky[3]. [1] connaissance intime de l’environnement économique à l’intérieur duquel se qui croyait dans les coupures de prix. individuels et collectifs sur la configuration de la courbe de demande, etc. Les secteurs d’activité correspondent aux définitions du Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN).Ce système de classification des industries a été conçu par les organismes statistiques du Canada, du Mexique et des États-Unis à la suite de l’Accord de libre échange nord américain.
2020 organisation industrielle exemple