L’utérus est l’organe où le bébé se développe pendant la grossesse. Normalement, le col de l’utérus reste fermé jusqu’à ce que le bébé soit prêt à naître. Un col de l’utérus trop court ou affaibli peut ne pas avoir assez de force pour se maintenir fermé à mesure que le bébé grandit. C’est ce qu’on appelle l’insuffisance cervicale ou l’incompétence du col. Si le col de l’utérus s’ouvre trop tôt, cela peut provoquer une fausse couche ou un travail prématuré. Dans ce cas, le gynécologue-obstétricien peut recommander un cerclage du col afin de maintenir le col de l’utérus fermé et permettre au bébé de se développer pleinement avant sa naissance.

Qu’est-ce qu’un cerclage du col ?

Reconnue sous la nomination de cerclage cervical dans le jargon médical, le cerclage du col est une technique chirurgicale dont le but est de maintenir le col de l’utérus fermé pendant la grossesse. Il est fait pour éviter une fausse couche ou un accouchement prématuré. L’intervention consiste à rétrécir le col de l’utérus avec un fil en nylon. Elle est préconisée quand le col est légèrement distendu, ce qui facilite le passage du fœtus vers l’extérieur. C’est ce qu’on appelle l’incompétence du col ou l’insuffisance cervicale. L’opération est pratiquée chez un grand nombre de femmes avec un taux de réussite très élevé, évitant ainsi de nombreux avortements ou accouchements prématurés.

Le cerclage du col se fait généralement entre 12 et 14 semaines de grossesse. Il est maintenu fermé afin de mener la grossesse à terme, au moins jusqu’à la semaine 37 et écarter ainsi le risque de fausse couche ou d’accouchement prématuré. Le cerclage  est posé par voie vaginale (transvaginale). L’intervention dure à peu près 15 minutes.

Les indications du cerclage du col de l’utérus

Cette procédure peut être effectuée chez la femme enceinte qui a :

  • Des antécédents de fausse couche prématurée ;
  • Des modifications du col de l’utérus pendant la grossesse pouvant entraîner un accouchement prématuré ;
  • Le col utérin très court (raison la plus courante);
  • Des anomalies structurelles de l’utérus;
  • Des antécédents de chirurgie ou de traumatisme du col de l’utérus ;
  • Des antécédents d’inflammation ou d’infection

Les différents types de cerclage du col

il existe différents types de cerclage selon les antécédents médicaux de la femme :

Cerclage prophylactique ou électif

Il est indiqué chez les femmes ayant des antécédents d’avortement ou d’accouchement prématuré. Il se fait entre la 13e et la 16e semaine de grossesse.

Cerclage thérapeutique ou secondaire

Il est pratiqué chez les femmes qui présentent un type différent d’antécédents cliniques avec des opérations qui augmentent le risque d’incompétence cervicale. Dans ce cas, le cerclage du col est réalisé vers la 20e semaine.

Cerclage d’urgence ou “à chaud”

Il est utilisé  comme procédure de sauvetage chez les femmes présentant une dilatation cervicale et des membranes fœtales bombées au milieu du trimestre, dans le but de prolonger la grossesse jusqu’à une gestation viable.

Comment se déroule le  cerclage du col ?

Avant l’intervention, le gynécologue fera quelques examens avant planifier un cerclage du col (cerclage cervical) :

Échographie : Ceci est fait pour vérifier la fréquence cardiaque du bébé et toutes les anomalies congénitales majeures.

Retrait des écouvillons des sécrétions cervicales : Ceci est envoyé au laboratoire pour vérifier si votre col de l’utérus ou votre utérus ont une infection.

La pose du cerclage du col se fait au bloc opératoire sous une anesthésie générale ou rachianesthésie. L’intervention se fait par voie vaginale. Cela consiste à insérer un instrument à travers un spéculum dans votre vagin et à coudre le col de l’utérus avec une bande de fil. Une échographie sera utilisée pour guider le médecin pendant la procédure. Le point est ensuite resserré et noué, aidant à maintenir le col de l’utérus fermé. 

Comment et quand le cerclage sera retiré ?

Le retrait du cerclage se produit normalement vers 36-37 semaines de grossesse.

Cela ne prend généralement que quelques minutes. Cette procédure est indolore et ne requiert pas d’anesthésie. Après le retrait du cerclage, le travail devrait commencer dans les jours qui suivent. Avoir posé un cerclage ne vous prive pas de la possibilité d’accoucher par voie basse. Toutefois, la plupart des femmes qui ont besoin d’un cerclage au cours d’une grossesse auront besoin d’un cerclage lors de futures grossesses.

Quelles sont les alternatives à la procédure de cerclage cervical ?

Si des changements dans le col de l’utérus sont détectés très tard dans la grossesse, ou si le col de l’utérus s’est déjà ouvert de manière significative, le repos au lit peut être la meilleure alternative.