L’examen gynécologique est préconisé chez toute femme ou jeune fille ayant atteint l’âge de puberté. L’examen en gynécologie peut avoir un motif préventif ou curatif.

Examen gynécologique préventif

L’examen gynécologique préventif est conseillé chez les femmes adultes asymptomatiques et non enceintes qui ne présentent pas de risque accru de maladie gynécologique spécifique. Son objectif est de prévenir certaines anomalies afin de préserver la santé de la femme. Durant la consultation gynécologique préventive, le gynécologue procède à un examen pelvien pour éliminer tout risque éventuel de :

  • maladies infectieuses, telles que la vaginose bactérienne, la candidose, les verrues génitales, l’herpès génital, la trichomonase, la chlamydiose, et la maladie inflammatoire pelvienne
  • anomalies bénignes, telles que les polypes cervicaux, l’endométriose, les kystes ovariens, les fibromes utérins…
  • maladies malignes, telles que le cancer de l’ovaire, de l’utérus, du vagin et du col de l’utérus

Quels sont les différents examens gynécologiques?

L’examen gynécologique comprend l’examen des seins, de l’abdomen et des organes pelviens. Le gynécologue procède à :
  • une échographie et à un examen abdominal pour vérifier l’état de l’utérus et des ovaires
  • un examen des seins pour éliminer la présence de grosseurs ou autres anomalies.
  • Un examen pelvien pour rechercher  des anomalies, telles que des irritations, des gonflements, des rougeurs, des kystes. Un examen au spéculum peut-être effectué pour examiner le col de l’utérus
Dans certains cas et souvent chez les femmes adultes, Il est très courant de faire également un frottis vaginal pour déterminer les sources d’une infection urinaire/ vaginale ou la présence de cellules précancéreuses dans le col de l’utérus. L’échantillon prélevé est envoyé pour examen dans un laboratoire avec partage des résultats, généralement quelques jours après le rendez-vous. En outre, un examen gynécologique par coloscopie peut aussi être indiqué. Le but de l’examen est d’explorer de près le col de l’utérus. Grâce à un examen coloscopique, le gynécologue aura plus de chance de détecter des indices de pathologies qu’il ne pourra pas déterminer avec un simple examen physique. D’autres examens sont aussi à mentionner, même s’ils ne sont réalisés que comme moyen de diagnostic supplémentaire :
  • La biopsie de l’endomètre, ou prélèvement d’un échantillon de la muqueuse de l’utérus
  • L’hystéroscopie: l’utilisation d’un endoscope pour voir dans l’utérus

A quoi sert un examen gynécologique ?

Un examen gynécologique est utile pour évaluer l’état de santé général du système reproducteur féminin, ainsi que pour identifier des infections ou des problèmes potentiels. Le tout premier examen doit être effectué après le premier cycle menstruel ou après que vous deveniez sexuellement active, même s’il n’y a pas de problèmes évidents ou de signaux d’alarme. Si vous avez des  démangeaisons, une sensation de brûlure, des pertes vaginales anormales, ainsi que  des menstruations irrégulières  ou des anomalies sur vos seins, vous devez passer un examen gynécologique dès que possible. Vous devriez passer un contrôle au moins une fois tous les trois ans (ou plus souvent si vous avez des antécédents familiaux de cancer de l’utérus ou du sein).

Un examen gynécologique est effectué pour de nombreuses raisons, notamment :

  • dans le cadre d’un bilan annuel
  • pour vérifier que les organes reproducteurs sont sains pendant la grossesse
  • rechercher des signes d’infections
  • pour déterminer la cause de la douleur dans le bassin ou le bas du dos

Comment se déroule le premier examen gynécologique ?

À votre arrivée à votre rendez-vous, votre médecin vous posera une série de questions ce qu’on appelle dans le jargon médical : L’anamnèse.

C’est la première étape de la rencontre médecin-patient. Cela fournit une base pour mettre l’accent sur les aspects de l’examen gynécologique et pour les décisions initiales concernant les tests de diagnostic et le traitement. Les informations obtenues lors de l’examen gynécologique aident le gynécologue à affiner la liste des diagnostics possibles pour expliquer les symptômes au  patient et affiner les plans de traitement possibles.

La première consultation servira à définir : 

  • la date de vos dernières règles
  • tout problème de santé que vous pourriez avoir (comme le diabète ou l’asthme)
  • les médicaments que vous prenez
  • les allergies dont vous souffrez
  • votre mode de vie et vos habitudes de santé (comme faire de l’exercice ou fumer)
  • vos antécédents médicaux familiaux (comme si vos parents ont des problèmes de santé)
  • si vous avez actuellement ou dans le passé eu des relations sexuelles (ce qui fait référence à la fois aux relations sexuelles vaginales, orales et anales)
  • si vous avez déjà été enceinte
  • si vous utilisez tout type de méthode contraceptive

A quelle fréquence doit-on aller chez le gynécologue ? 

Après la première visite, vous devriez avoir un contrôle gynécologique une fois par an, même si vous vous sentez bien. Un examen gynécologique est une consultation de routine pour que votre médecin puisse vérifier que vous êtes en bonne santé. Dans le cas où vous présentez des symptômes comme avoir des règles irrégulières ou encore ressentir de la douleur au bas du ventre de manière fréquente, parler de ce qui se passe dans votre corps peut donner à votre médecin des indices sur les problèmes que vous pourriez avoir.